Les Chalets du Lac Grenier
Philippe Ciaravola


Philippe Ciaravola

Philippe est né à Annecy dans les Alpes Françaises. Quand il avait 9 ans, il déménage avec sa famille aux Bahamas. Ce transfert, qui ne devait durer que onze mois, se prolonge pendant 6 ans. Puis, la famille s'installe à Montréal où Philippe complète sa maîtrise en informatique à l'Université McGill. Après un bref emploi dans le secteur privé, Philippe décroche le poste de directeur des systèmes pour le département d'informatique à l'Université McGill. En septembre 2006, Philippe quitte définitivement son poste à McGill pour se concentrer sur son projet.

Le Projet


Les Chalets du Lac Grenier, c'est la réalisation d'un rêve, celui de se rapprocher de la nature.

Tout cela commence, comme beaucoup d'entre nous qui habitons en ville, par des fins de semaine passées au chalet de nos parents pour se changer les idées. Il y fait bon respirer l'air pur, se balader en forêt, flâner le long du rivage en canoe ou partager des repas joyeux et interminables entre famille et amis. De petites évasions que l'on fait quelques fois par année pour se ressourcer loin de la ville, des obligations et du stress quotidien.

Le temps passe et enfin un jour, ayant économisé assez d'argent, il s'achète un petit terrain au bord d'un lac avec le rêve de s'y construire son propre chalet. Cela prend plus d'une année et beaucoup d'efforts, mais finalement une petite maison de bois rond y est construite. Il passe de plus en plus de temps en région.

Puis, un autre terrain beaucoup plus grand est mis en vente proche de sa maison de campagne au bord du Lac Grenier dans la région de Chertsey ... un autre projet commence a germer dans la tête. Serait-ce possible d'envisager de vivre à la campagne à temps plein?

Il fait les calculs, il amasse des fonds et il achète le terrain. La banque aide à financer le projet: construire plusieurs chalets équipés de toutes les commodités de la vie urbaine dans ce cadre magnifique pour louer à ceux qui veulent passer de petits séjours en toute tranquillité à la campagne.

Au début, il conserve son emploi à Montréal, mais quelques années plus tard il fait enfin le grand saut. Il va au bout de ses rêves, il quitte Montréal pour s'installer définitivement à la campagne.

À ce jour, Philippe qui est passé de maîtrise en informatique à maîtrise du tracteur de déneigement, demeure toujours loin de la ville et gère son projet avec autant de passion et d'enthousiasme qu'aux premiers jours. Il partage son temps entre les responsabilités administratives et les tâches sur le domaine et apprécie particulièrement les rencontres fortuites faites sur le terrain avec les citadins venus là, tout comme lui, pour leur attrait de la nature et du calme.